Valeurs

Le collectif Ateliers La Mouche, créé par des urbanistes, vise la réappropriation de la ville par ses citoyens, grâce à la création de nouveaux lieux de vie qui s’appuient sur quatre fondamentaux :

  • L'ancrage territorial : valoriser l’histoire des lieux et les ressources locales (humaines, matérielles et immatérielles) ;
  • L'écoresponsabilité : mettre en œuvre des alternatives écologiques (transition énergétique, performance environnementale) ;
  • L'innovation : favoriser un terroir d’innovations techniques, technologiques, culturelles, sociales qui contribuent au bien-être sociétal ;
  • La solidarité : s’appuyer sur des modèles économiques hybrides (rentabilité-gratuité), sur l’intelligence collective, la coopération et la mutualisation (de matériel, locaux et services).

Ambitions

Le collectif Ateliers La Mouche œuvre à répondre à un double enjeu : d’une part valoriser le patrimoine industriel, et d’autre part l’inscrire dans une dynamique de reconversion progressive (événementiel, urbanisme transitoire, projet urbain pérenne) qui soit pleinement en phase avec les besoins réels du territoire, les ressources et initiatives locales, et les défis du XXIe siècle. 

Les Ateliers La Mouche visent ainsi à co-construire des lieux de vie et d’activités innovants dans leur programmation (économie sociale et solidaire, culture et services...), leur forme (valorisation du patrimoine, créativité architecturale, urbaine et paysagère) et leur modèle économique sur-mesure (équilibre financier).

Pour ce faire, les Ateliers La Mouche misent sur l’intelligence collective, en s'inscrivant dans une démarche résolument collaborative et citoyenne : ils mobilisent et fédèrent les habitants et usagers, associations et porteurs de projet, entreprises et investisseurs, professionnels du montage de projet, pouvoirs publics et responsables/propriétaires des sites à réinventer, pour faire de ces nouveaux lieux de vie des « biens communs » qui profitent aux citoyens, à l’attractivité de la Métropole de Lyon et à l'image et au dynamisme des acteurs privés.